Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Kidnappé à Bamenda, l'entraineur Emmanuel Ndoumbé Bosso a été libéré

Le coach Emmanuel Ndoumbé Bosso libre Le coach Emmanuel Ndoumbé Bosso libre Archives

L’enlèvement de l’entraineur de Young Sport Academy de Bamenda aura duré une journée. Pris en otage par des individus non identifiés hier, mardi 19 mars 2019, en matinée, à Bamenda, région du Nord-ouest Cameroun, la nouvelle du kidnapping d’Emmanuel Ndoumbé Bosso a été confirmée par son club. « L'entraîneur Ndoumbé Bosso est aimé ici à Bamenda, et nous ne pensons pas que quelqu'un veuille lui faire du mal », a dit à la BBC un administrateur de Young Sports Academy (D1). L’ancien patron du banc de touche d’Union de Douala, Astres, Sable de Bâtié, etc. a mystérieusement disparu dans la ville de Bamenda alors qu’il se rendait à une séance d’entrainements avant d’être relâché plus tard dans la soirée.

« L'entraîneur Bosso a été libéré et est maintenant avec sa famille », s’est réjoui à la BBC, la porte-parole du club, Wanchia Cynthia. « Aucune rançon n'a été versée et nous ne savons pas pourquoi il a été enlevé. Nous pensons que la pression des fans et des médias a joué un grand rôle dans la libération de notre entraîneur ». Très apprécié du public camerounais, l’information du rapt de Ndoumbè Bosso a fait le tour des médias et des réseaux sociaux. Le mode opératoire de ravissement ressemble à celui des groupes armés indépendants devenus très actifs dans la ville de Bamenda en particulier ; et dans l’ensemble des régions anglophones du Nord-ouest et du Sud-ouest, depuis le déclenchement de la guerre de sécession, en 2016.

Dernière modification le mercredi, 20 mars 2019 22:10

Commentaires

  • Aucun commentaire sur cet article.
Veuillez vous connecter pour proposer un commentaire
Aller en haut