Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Justice : Issa Hayatou écope d’une amende de 16 milliards Fcfa

Issa Hayatou. L'ancien patron de la Caf victime d'acharnement ? Issa Hayatou. L'ancien patron de la Caf victime d'acharnement ? Archives

Non cité dans le scandale international du Fifagate, Issa Hayatou s’est toujours présenté comme un gestionnaire clean. Cependant, plus d’un an après son départ à la tête de la Confédération Africaine de Football en mars 2017, le Camerounais se retrouve frappé par la justice. Ce mardi 28 novembre 2018, la Cour économique du Caire a condamné, par contumace, l’ancien président de la Caf ainsi que son ex-secrétaire général Hicham El Amrani chacun à une amende de 500 millions de livres égyptiennes (environ 16 milliards Fcfa ). Ce verdict fait suite à la signature du contrat d’un milliard d’euros noué en septembre 2016 entre la CAF et Lagardère Sports au sujet des droits médias/marketings du football africain pour la période 2017-2028.

Les deux hommes sont accusés d’avoir contracté cet accord en enfreignant les règles de la concurrence, contrevenant ainsi à la loi égyptienne. L’Autorité de la Concurrence Egyptienne (ECA) ayant estimé que ledit contrat contrevenait à la loi égyptienne, où se trouve le siège de la CAF. Transmis en mars 2017 à la Cour économique du Caire (CAC), le dossier avait débouché sur le procès des deux ex-dirigeants en avril 2018. La société égyptienne « Presentation Sports » s’estimait alors lésée par le caractère exclusif des négociations entre la CAF et Lagardère. Le 30 septembre dernier, l’Assemblée Générale de la CAF avait annoncé la renégociation de ce contrat, conformément à l’une de ses promesses de campagne de l’actuel président de la Caf Ahmad Ahmad pour qui, cet accord est « mauvais pour le football ».

Commentaires

  • Aucun commentaire sur cet article.
Veuillez vous connecter pour proposer un commentaire
Aller en haut