Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Douala : Il kidnappe et tue son neveu de 5 ans

Des agents de la police scientifique Camerounais à l'oeuvre. Des agents de la police scientifique Camerounais à l'oeuvre. Archives

Le petit Lionel, les jambes ligotées, les bras aussi, ainsi que la bouche bien bandée. Son corps dégage une forte odeur au moment de l’extraction du puits par les sapeurs pompiers ce vendredi 1 mars à Békoko au lieudit « Yato ». La foule est en émoi. Il s’agit d’un kidnapping avec demande de rançon qui a mal tourné. Le ravisseur, un jeune homme nommé Franc N., oncle du petit Lionel. Il avait pourtant l’habitude de jouer, ou même se balader avec son petit cousin sans que l’on ne se fasse du souci.

Au soir du dimanche 24 Février, l’enfant est curieusement porté disparu au lieu dit « Ekomité » à Bonaberi. La grand mère du petit saisit les éléments de la brigade de recherche 3 de Douala le lendemain .Ceux-ci conduits par le commandant Jean Marie Koum, vont faire un tour au quartier. Après quelques renseignements, l’oncle est interpellé comme suspect numéro un quatre jours après. Entre temps, il faisait les recherches avec le reste de la famille comme si de rien n’était. L’enfant pendant ce temps était séquestré dans une ferme abandonnée non loin de la carrière Dangoté. De lundi à mardi, l’enfant va étouffer et rendre l’âme. Le kidnappeur va perdre le contrôle de la situation et jeter le corps de son neveu dans un puits d’environ 18 m. Il va malgré tout appeler la famille au téléphone en changeant de voix et demander 500 mille fcfa de rançon.

Loup solitaire

La famille va demander un signe de vie de Lionel, mais rien. Le bourreau va tourner les gens en bourrique, affirmant même que l’enfant dort. Mais la famille va soupçonner l’infortuné. Au début face aux enquêteurs, il dénonce ses complices imaginaires. Mais après investigations, il est établi que l’homme a agi seul. Le loup solitaire est derrière les barreaux et médite sur son sort en attendant d’être jugé. Le corps du petit Lionel a été admis à la morgue de Bonassama sous justice. Une autopsie aidera à mieux comprendre les circonstances réelles de la mort du petit Lionel.

Commentaires

  • Aucun commentaire sur cet article.
Veuillez vous connecter pour proposer un commentaire
Aller en haut