Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Affaire Lagardère : Issa Hayatou dénonce une « diffamation » orchestrée par « certains individus »

Issa Hayatou. L'ancien patron de la Caf victime d'acharnement ? Issa Hayatou. L'ancien patron de la Caf victime d'acharnement ? Archives

La bataille entre Issa Hayatou et la justice égyptienne ne fait que débuter. Au lendemain de l’annonce de sa condamnation à une amende d’environ 16 milliards Fcfa par la Cour économique du Caire, l’ex patron de la Caf a réagi, par l’intermédiaire d’une « mise au point » écrite envoyée aux médias. S’étonnant que le verdict de la juridiction égyptienne « dédouane » la Caf de toute responsabilité, le Camerounais, qui a quitté les commandes de l’organisation en mars 2017, rappelle que le partenariat avec Lagardère Sports avait rencontré l’approbation unanime du comité exécutif, qui avait ensuite rejeté, également à l’unanimité, l’offre de Presentation Sports, jugée dénuée de garanties sérieuses. L’ancien président par intérim de la Fifa s’estime victime d’agissements ordonnés en haut lieu. Sans nommer son successeur Ahmad Ahmad.

« Durant ma présidence à la Caf, tous les actes posés l’ont été dans le strict respect des statuts et règlement et toujours dans l’intérêt du football africain », rappelle Hayatou.  « Il ne fait (…) pas de doute que, depuis le début, cette affaire est orchestrée avec un agenda politique et pour le bénéfice de certains individus», « estime le Camerounais, avant d’annoncer son intention de ne pas en rester là. « Je ferai naturellement appel de cette décision, tout en me réservant le droit de porter l’affaire devant tout autre tribunal international compétent, et ce afin de mettre un terme définitif à cette diffamation intolérable et aux atteintes répétées à mon honneur ».

Commentaires

  • Aucun commentaire sur cet article.
Veuillez vous connecter pour proposer un commentaire
Aller en haut