Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Remplacé face au Nigeria, Georges Mandjeck exprime ses regrets !

Georges Constant Mandjeck en conférence de presse Can 2017 Georges Constant Mandjeck en conférence de presse Can 2017 Archives

Depuis son arrivée sur le banc de touche des Lions indomptables du Cameroun, Clarence Seedorf fait l’objet de nombreuses critiques de la part la presse sportive, notamment pour ses pour ses choix tactiques et son tâtonnements concernant l'équipe-type. En quatre matchs, le technicien néerlandais a utilisé 19 joueurs sur les 22 que comptait son effectif.

Au lendemain de cette élimination précipitée en 1/8 de finale de la Can 2019 par le Nigeria, une question subsiste : pourquoi avoir sorti Georges Mandjeck (61’) alors que, comme le constate l’Equipe, le milieu de terrain camerounais « imposait son physique à la récupération » et que les Camerounais avaient réussi à revenir au score, puis à mener (2-1) en fin de la première période. À  peine remplacé par Zambo Anguissa, le Cameroun s’est littéralement troué. Les Lions ont encaissé deux buts en moins de cinq minutes.

« J’aurais bien aimé rester », regrette le joueur du Sparta Prague. Cependant, « le coach a fait un choix que je respecte. J’étais à peine assis sur le banc que nous avions pris le deuxième but. On aura le temps d’analyser tout ça », confie le natif de Douala dans des extraits relayés par l’Equipe. À noter qu’à sa sortie, Mandjeck (30 ans) avait déjà reçu un carton jaune et était donc sous la menace d’une expulsion.

Commentaires

  • Aucun commentaire sur cet article.
Veuillez vous connecter pour proposer un commentaire
Aller en haut