Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Prix Marc-Vivien Foé, Karl Toko Ekambi «Je suis fier d’avoir gagné ce titre»

Karl Toko Ekambi, International Camerounais,  prix Marc-Vivien Foé 2018 Karl Toko Ekambi, International Camerounais, prix Marc-Vivien Foé 2018 Archives

RFI : Karl Toko Ekambi, vous êtes le lauréat du Prix Marc-Vivien Foé 2018. Que représente pour vous ce trophée de meilleur joueur africain du Championnat de France de football ?
Karl Toko Ekambi : C’est quelque chose de fort ! Je suis Africain et Camerounais. Et c’est le Prix Marc-Vivien Foé qui était lui aussi un joueur camerounais. Je suis donc fier d’avoir gagné ce titre devant des joueurs qui jouent dans des grands clubs en Ligue 1.

Vous finissez au classement du Prix Marc-Vivien Foé 2018 devant le Tunisien Wahbi Khazri et le Burkinabè Bertrand Traoré. Est-ce que vous connaissez ces deux joueurs et que pensez-vous d’eux ?
Je les connais surtout pour avoir joué contre eux. Je ne les connais pas personnellement. Mais je sais que Bertrand Traoré a joué dans des grands clubs. Il est assez jeune mais il a déjà un beau palmarès et pas mal de grands clubs à son actif. Et Wahbi Khazri est un joueur majeur du Championnat de France. Il fait une grosse saison aussi.

Vous êtes le premier Camerounais à remporter le Prix Marc-Vivien Foé. Est-ce que ça revêt une signification supplémentaire ?

Supplémentaire, non. Je suis le premier Camerounais, oui. Mais le plus important pour moi, c’est d’avoir fait une bonne saison en Ligue 1. Après, je ne cours pas après les distinctions individuelles. Le plus important, c’est d’avoir fait une bonne saison et d’être en bonne santé. Je suis fier d’avoir gagné ce titre mais ça n’a pas une signification particulière pour moi.

Dernière modification le lundi, 14 mai 2018 16:07

Commentaires

  • Aucun commentaire sur cet article.
Veuillez vous connecter pour proposer un commentaire
Aller en haut