Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Les révélations de Constant Omari sur le retrait de la Can 2019 au Cameroun

Constant Omari Selemani, Vice-président de la Caf. Constant Omari Selemani, Vice-président de la Caf. Archives

L’on en sait un peu plus sur les raisons du retrait de l’organisation de la Can 2019 au Cameroun. Dans un entretien exclusif diffusé, ce mardi soir, sur Afrique Media, Constant Omari Selemani, vice-Président de la Confédération Africaine de Football (Caf) a livré quelques détails de cette affaire politico-sportive. Selon le Congolais, la mise à l’écart du pays des Lions indomptables ne doit rien au hasard. La Caf n’avait pas, pour ainsi dire d’autre choix, au regard de multiples retards observés dans la réalisation des infrastructures et le respect du cahier des charges. Constant Omari accuse le manque de sincérité et  la « duplicité » de certaines autorités camerounaises sur l’état d’avancement des différents chantiers.

« Nous [dirigeants de la Caf ndlr] étions obligés de solliciter cette audience [le 03 octobre 2018 ndlr] malgré les élections présidentielles, explique Constat Omari. La situation était alarmante, le Président camerounais se faisait berner par son entourage (…) Nous avons observé qu’il y avait duplicité de langage entre ce que la commission disait et le rapport que le gouvernement camerounais donnait au chef de l’État. Nous avons demandé une audience au Chef de l’État, audience où nous lui avons transmis l’état d’avancement réel des travaux. (…) Vu la vidéo de l’état réel d’avancement des travaux que nous avons montré au Président Biya, il savait que l’organisation serait retirée au Cameroun ». Reste à savoir si ces quelques explications suffiront  à calmer la colère fans des Lions indomptables.

Commentaires

  • Aucun commentaire sur cet article.
Veuillez vous connecter pour proposer un commentaire
Aller en haut