Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Judo- Rosette Angono : La reine des ippons

Rosette Angono: La Lionne des tatamis Rosette Angono: La Lionne des tatamis Archives

En dehors des dojos, Rosette Angono passe presque pour une ado ordinaire. Sourire tendre, regard innocent et parole lente, rien, en apparence, ne renseigne sur la redoutable bête des tatamis qui sommeille en elle. Et pourtant, à seulement 16 ans, le parcours fulgurant et le riche palmarès de cette championne imposent le respect. Peu connue dans son pays d’origine, la native de Ngoumou, région Centre du Cameroun, compte pourtant parmi les nouveaux visages du Judo en France. La Lionne des tatamis est, comme on dit, insaisissable pour ses victimes d’adversaires. Classée, pour l’instant, 9ème dans le top 10 national de France en première division catégorie cadets, le talent de Rosette Angono Mbia suscite quelques envieux autant que son adaptation et sa maitrise des techniques du judo en disent long sur son énorme potentiel naturel.

Ceinture noire premier dan, Rosette Angono, comme sa compatriote Audrey Tcheuméo avant elle, semble faire corps avec le sport de Jigoro Kano. Une discipline qu’elle découvre véritablement à son arrivée en France en 2012. Très vite, et comme c’est souvent le cas pour les perles rares, la petite Rosette va taper dans l’œil d’une experte, Sofi Henin Golliot, qui la conduira dans son antre, le Judo Club Calaisien. C’est le déclic. La jeune judokate va aussitôt s’imprègner des techniques de la « voie de la souplesse » et enchaîner les ceintures: orange (Décembre 2014), verte (Avril 2015), bleue (Novembre 2015), marron (Avril 2016) et enfin la noire le 23 Avril 2017, sa couleur de ceinture va évoluer autant que ses multiples victimes sur les tatamis de France.

Objectif: Jeux Olympiques de Paris en 2022
Au terme d'une sélection ardue à la rentrée 2017, elle intègre le Pôle Régional d’Amiens. Vainqueur du Championnat première division cadets en janvier dernier, Rosette Angono veut désormais côtoyer le très haut niveau. La championne départementale Nord Pas de Calais (avec 4 victoires par ippon dans la catégorie des moins de 70Kg) rêve désormais d’une place aux Jeux Olympiques de Paris en 2022. D’ici là, la Camerounaise d’origine se prépare d’ores et déjà pour la coupe européenne cadettes, en Italie, en février prochain. Qualification obtenue après une cinquième place - sur 38 - conquise  au tournoi Européen à Clermont Ferrand il ya deux semaines. Compétition à laquelle participait la jeune judokate pour sa toute première fois. Autant dire le « phénomène Angono » n’en est qu’à ses débuts. Suivre son actualité, sur sa page Facebook Officielle Ici

Dernière modification le lundi, 19 novembre 2018 21:24

Commentaires

  • Aucun commentaire sur cet article.
Veuillez vous connecter pour proposer un commentaire
Aller en haut