Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Gabrielle Aboudi Onguéné : « Mon rêve c’est de gagner la CAN 2018 »

Gabrielle Aboudi Onguéné face à la presse lors de la Can 2016 Gabrielle Aboudi Onguéné face à la presse lors de la Can 2016 Archives

Actuellement en stage de préparation pour la Can Ghana 2018 prévue du 17 novembre au 1er décembre prochain, l’attaquante des Lionnes Indomptables était l’invité sport des matinées de la Crtv ce 31 octobre.

À 3 semaines de la CAN Ghana 2018, quel est votre commentaire du niveau de préparation de l’équipe comparativement à la CAN 2016 au Cameroun ?
Je suis arrivée, ça fait pratiquement 3 jours. J’ai trouvé un très bon groupe. J’avais même de la peine à m’adapter. Je me suis rendue compte que le groupe est déjà très avancé tactiquement, physiquement.

Est-ce à dire que vous êtes inquiète de votre place de titulaire dans cette équipe ?
Bien sûr. Quand on vient à l’équipe nationale, on vient chercher et je dirais que j’ai trouvé un groupe bien en place. Il faudra batailler pour pouvoir retrouver le niveau de l’équipe parce que lorsque vous sortez d’une fin de championnat, vous êtes à court un peu physiquement et le coach Ndoko a eu à me donner des entraînements supplémentaires par rapport aux autres. Donc je crois que je suis entrain de retrouver le niveau de l’équipe que j’ai trouvée ici.

Cette saison avec le CSK MOSCOU, vous avez été victime d’une blessure. Vous êtes remise ?
Je me suis blessée à la fin de la phase-aller. Je me suis remise. Mais les objectifs que nous avions avec le club, nous ne les avons pas atteints et du coup le club a plongé(…) nous avons fini 3ème. Je me suis dite que si ça n’a pas été avec mon club, je crois que je ferai des merveilles avec l’équipe nationale.

Au moment où le 5ème et dernier regroupement s’achève avant d’aller en Côte d’Ivoire pour la suite de la préparation, quels sont les acquis ?
On a un bon groupe. Ce qui m’a beaucoup impressionnée c’est cette envie. J’ai trouvé une équipe qui a déjà oublié ce qui s’est passé en 2016, une équipe qui a envie de faire quelque chose et qui sent qu’on peut faire quelque chose et moi honnêtement quand vous trouvez une équipe de ce genre, vous voulez seulement y entrer et mettre aussi votre pierre à l’édifice.

Le Ghana, le Mali l’Algérie sont vos adversaires en phase de groupe à la Can au Ghana. Votre appréciation de ces adversaires.
Le Ghana c’est une équipe qui a toujours voulu battre le Cameroun. Je sais que ce sera un match difficile comme tout le reste. Une phase finale de coupe d’Afrique, il n’y a plus de petite équipe. Les filles et moi nous pensons que nous allons aller au Ghana, nous avons 5 matches à gagner. Nous gagnons tous les matches sur le papier, parce que le Cameroun c’est le nom. Mais il va falloir batailler dur que ce soit le Ghana, l’Algérie, le Mali, nous avons 3 matches de poules et il faut prendre 3*3 points pour aller en 1/2 finales puis en finale. Nous avons 5 matches, il n’y a aucun match à négliger.

Voulez-vous partager avec nous votre rêve le plus fou pour cette CAN ?
Mon rêve c’est de gagner cette coupe d’Afrique. Lorsqu’on gagne un titre personnel, la joie est individuelle. Mais le football est un score collectif et pour moi, s’il y avait un choix, si on me présentait 2 trophées, je n’hésiterais pas, c’est la coupe d’Afrique des nations. Donner la joie à toute une équipe, à tout un peuple. Je n’ai pas pu gagner de titre avec avec mo’ club. Je sens que je vais gagner quelque chose cette année et ce sera la Coupe D’Afrique.

Commentaires

  • Aucun commentaire sur cet article.
Veuillez vous connecter pour proposer un commentaire
Aller en haut