Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Fecafoot : Enfin la Bell histoire ?

Joseph Antoine Bell enfin président de la Fecafoot? Joseph Antoine Bell enfin président de la Fecafoot? Archives google

Cette fois est-elle la bonne pour Joseph  Antoine Bell ? Après la tentative  manquée de 1996, l’ancien gardien des buts  des Lions Indomptables est de nouveau candidat au fauteuil de président de la Fédération Camerounaise de Football. Un rêve qui pourrait se réaliser ce  mercredi 13 décembre 2018, à Yaoundé, au cours  de l’Assemblée générale effective tant attendue. Si ce match s’annonce beaucoup  plus rude que prévu, « Jojo » peut néanmoins compter  sur le soutien affiché de certains de ses pairs (Roger Milla, François Oman Biyick, Pierre Womé Nlend, Maboang Kessack, ...)  pour surprendre les six autres concurents, dont un certain  Seïdou Mbombo Njoya. Dans une « tour de Tsinga » fragilisée par d’interminables crises managériales, Bell, le « gardien du temple », joue la carte de la « moralisation ».

« Refonder, fédérer,  moderniser » le football camerounais, sera la griffe de  l’ancien Lion Indomptable, s’il est élu. Ancien professionnel, Joseph Antoine Bell (64 ans) veut offrir plus de chances aux plus jeunes. Pour ce faire, l’ex portier de l’Olympique de Marseille souhaite un « retour au foot », son amour de toujours. Son vœu, sortir le football camerounais des bureaux et tribunaux tapissés, où il se joue ces dernières années, pour le ramener dans les stades gazonnés. Champion d’Afrique 1979 avec Union de Douala, JAB connaît l’importance du football local dans la conquête des titres internationaux.

Double vainqueur de la Can (1984, 1986), l’ancien portier d’Oryx et d’Eclair de Douala souhaite, contrairement à ses prédécesseurs, redynamiser le football national à partir de la base.  Objectif : atteindre la barre de 100 000 licenciés en 2022. Une vision que le chef traditionnel Mouande pourra implanter, s’il est élu ce mercredi à Yaoundé, durant les quatre prochaines années.

Commentaires

  • Aucun commentaire sur cet article.
Veuillez vous connecter pour proposer un commentaire
Aller en haut