Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Eliminatoires Can 2018 : Joseph Briand Ndoko, l’entraineur des Lionnes tire la sonnette d’alarme

 Joseph Briand Ndoko, entraineur des Lionnes Indomptables Joseph Briand Ndoko, entraineur des Lionnes Indomptables Archives

Finalistes de la 10ème Coupe d'Afrique des Nations féminine, la capitaine Christiane Mani et ses camarades, ne sont plus apparues sur un terrain depuis le 3 décembre 2016. L'imminence du match de qualification contre le Congo pour la CAN Ghana 2018, a été l'occasion d'une intervention de l'entraîneur Joseph Briand Ndoko, nommé en juin 2017, qui met en garde les dirigeants. « Nous sommes pratiquement la seule équipe  qui n’a rien fait depuis la dernière CAN. Voir des nations comme le Congo arracher la qualification, montre que les autres sont actifs. Notre léthargie peut certainement jouer en notre défaveur, mais nous sommes bien déterminés à nous surpasser pour chercher cette qualification pour le CAN ghanéenne,  quelle que soit la manière avec laquelle nous allons nous préparer », affirme le successeur de Carl Enow Ngachu sur cafonline.com.


Selon Joseph Briand Ndoko, « Notre léthargie peut certainement jouer en notre défaveur ».
Le retour des Lionnes Indomptables sur la scène africaine se présente donc comme un défi immense. Pour l’ancien coach de l’Aigle de Dschang, club local de Ligue 1. « Il n’est pas concevable que le Cameroun, vice-champion d’Afrique perde contre le Congo, qui n’a même pas pris part à la dernière Coupe d’Afrique. Ce serait une catastrophe, et toutes les filles le savent. Le manque de regroupement depuis un an et demi doit constituer un élément de motivation pour doubler d’effort et de concentration jusqu’à la CAN au mois de novembre ». En dépit de tout, « mes ambitions sont celles du peuple camerounais, voir nos filles remporter une Coupe d’Afrique et aller le plus loin possible à la Coupe du monde. Mon prédécesseur a  placé le curseur très haut, mon staff et moi devons faire bon usage de l’héritage », reconnaît-il. 

Commentaires

  • Aucun commentaire sur cet article.
Veuillez vous connecter pour proposer un commentaire
Aller en haut