Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Can 2019 : Le Tas déboute les Comores et confirme la qualification du Cameroun

Des supporters camerounais aux anges ! Des supporters camerounais aux anges ! Archives

Le Cameroun défendra bel et bien son titre de champions d’Afrique en Egypte. Saisi par la Fédération de Football des Comores (Ffc) fin février, le Tribunal Arbitral du Sport (Tas) a jugé « irrecevable » à sa demande d'exclusion du Cameroun de la prochaine Coupe d'Afrique des nations. Selon le communiqué rendu public par cette juridiction dédiée aux litiges sportifs,  les juges arbitraux estiment, en effet, que « même en cas de disqualification de l'équipe nationale du Cameroun, une telle disqualification n'aurait aucune incidence sur le classement de l'équipe des Comores dans son groupe de qualification pour la CAN 2019 et qu'il lui était ainsi mathématiquement impossible de se qualifier pour cette compétition ».

Dans sa requête, les Comores demandaient l’application « stricte » par la Confédération africaine de football de son article 92.3, prévoyant l’exclusion de toute équipe qui se verrait retirer l’organisation de la phase finale. Pour la cour arbitrale, les Comores n’étaient pas fondées à effectuer une telle saisine. Par conséquent, « le Tas déclare les appels déposés par la Fédération de football des Comores irrecevables ». Car, ces réclamations ne disposent « d’aucun intérêt sportif ». « La Formation arbitrale s’est référée à la jurisprudence constante du Tas selon laquelle toute demande en justice doit être basée sur un intérêt digne de protection. Dans le cas d’espèce, d’une part, la Formation arbitrale conclut que la Ffc ne dispose d’aucun intérêt sportif digne de protection », détaille la décision du Tas.

Une exclusion du Cameroun aurait profité au …Malawi.

En effet, comme le relèvent les juges sportifs, d’après la règlementation de la CAF, « même en cas de disqualification de l’équipe nationale du Cameroun – deuxième de la poule B-, une telle disqualification n’aurait aucune incidence sur le classement de la Ffc » dans son groupe de qualification pour la Can 2019 et « qu’il lui était ainsi mathématiquement impossible de se qualifier pour cette compétition». Une exclusion des Lions indomptables aurait invalidé tous les résultats du Cameroun dans cette poule, et donc profité au Malawi, (3ème). Par conséquent la formation arbitrale conclut que Cœlacanthes - derniers du groupe -  ne disposent « d’aucun intérêt légal  suffisant à demander que la Fecafoot soit suspendue par la Caf ».

Commentaires

  • Aucun commentaire sur cet article.
Veuillez vous connecter pour proposer un commentaire
Aller en haut