Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Nord-ouest: Un commissaire de police décède dans un crash d’hélicoptère de l’armée

Un engin de l'armée de l'Air Un engin de l'armée de l'Air Archives google

D'abord relyayée sur les réseaux sociaux sous forme de rumeur, la nouvelle du crash d’un hélicoptère de l’armée camerounaise a officiellement été confirmée par le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense, Joseph Beti Assomo. « Un hélicoptère de l’armée de l’Air, par ciel agité, a été victime d’un accident dans la mi-journée du lundi 13 mai 2019 à Oku, département du Buti, région du Nord-Ouest », renseigne le Mindef, dans une note. L’aéronef, qui était en mission « commandée » dans cette région instable du pays au moment des faits, avait à son bord sept personnes.

L'appareil s'est écrasé lors de son atterrissage, a confirmé à la BBC le général de brigade Agha Robinson, commandant de la 5e région militaire basée à Bamenda. Bilan de l’incident: un mort et six blessés, évacués par voie aérienne vers « une formation hospitalière » indiquée pour des soins « appropriés ». D’après la note de Joseph Beti Assomo, la personne décédée n’est autre que l’officier de police Ngwe Wiyou Victor,  Commissaire de la sécurité publique « par intérim » de Noni. Parmi les blessés, les membres d’équipage (pilote, copilote, mécanicien) et les autorités administratives  (sous-préfets des arrondissements de Noni, Num, et Oku). Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de ce regrettable «  accident ».

Commentaires

  • Aucun commentaire sur cet article.
Veuillez vous connecter pour proposer un commentaire
Aller en haut