Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Lady Ponce: « Il n'ya pas de Camerounais suprême »

L'artiste de Bikutsi Lady Ponce. Non  au Tribalisme. L'artiste de Bikutsi Lady Ponce. Non au Tribalisme. Archives

Comme Charlotte Dipanda avant elle, l’artiste Bikutsi Lady Ponce ne cache pas son malaise face à la montée du tribalisme au Cameroun. Ces derniers jours, la chanteuse de 34 ans s’est particulièrement montrée prolixe sur le sujet, n’hésitant pas à recourir aux réseaux sociaux pour diffuser ses multiples messages paix. L’un de ces textes a particulièrement été repris par ses nombreux fans. Publié sur sa page Facebook, le message d’appel à l’unité d’Adèle Ruffine Ngono, de son vrai nom, dénonce « l’hypocrisie » et la « bêtise » de certains de ses compatriotes et qui éloignent les camerounais des « vrais problèmes ».

« Les vrais problèmes de mon pays, chaque camerounais les connait mais tellement l'hypocrisie et la bêtise nous habitent. (…) Seigneur que cette guerre tribale s'arrête car il s'agit là de la pure distraction. (…) Je suis camerounaise et je suis reconnaissante de ce que l'ensemble des ethnies m'apportent. Sauf que jamais je ne pourrais me réjouir du malheur de mon frère ou de ma sœur camerounais(e) peu importe les raisons ou encore le but. Le jour que nous camerounais apprendrons à respecter les droits et réclamations des autres, tout irait mieux dans notre pays j'en suis persuadée ». Philosophe, Lady Ponce rappelle « qu'il n'ya pas de camerounais suprême, nous sommes tous égaux devant Dieu et aucun péché ne passe inaperçu devant notre créateur ».

Dernière modification le vendredi, 08 février 2019 08:26

Commentaires

  • Aucun commentaire sur cet article.
Veuillez vous connecter pour proposer un commentaire
Aller en haut