Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Importation du poisson : Aliko Dangote veut concurrencer Sylvestre Ngouchinghe

Aliko Dangote.  Aliko Dangote. Archives

Considéré comme le plus riche d’Afrique, l’homme d’affaires nigérian Aliko Dangote a, depuis avril 2015, installé une usine de production  de ciment à Douala, au cœur de la capitale économique du Cameroun. Cette fois, Dangote a décidé d’investir dans l’importation du poisson toujours en direction du Cameroun. Puisque le déficit actuel de production du poisson au Cameroun est estimé à environ 250.000 tonnes. Et, plus de 10% du marché appartient aux chalutiers étrangers dont certains sont régulièrement arraisonnés pour pêche illicite, selon le ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales (Minepia). Et pour combler ce déficit, l’Etat camerounais dépense environ 100 milliards de FCFA pour importer du poisson chaque année.

Selon le site Koaci ayant relayé l’information, les chiffres de l’Institut National de la Statistique (INS) montrent qu’en 2017, le Cameroun a importé 181.678 tonnes de poissons surgelés à 114,3 milliards FCFA dont 50,6% sur le marché africain plus précisément de la Mauritanie et du Sénégal, 12,9% d’Europe (Irlande) et 19,6% de la Chine. C’est pour combler le manquant que le géant de l’industrie nigériane saisissant l’opportunité demande aux autorités Camerounaises une Licence pour l’importation de Poissons. Une  activité  jusque-là considérée comme la  chasse gardée de  l’industriel camerounais Sylvestre Ngouchinghe.

Commentaires

  • Aucun commentaire sur cet article.
Veuillez vous connecter pour proposer un commentaire
Aller en haut