Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Hôpital Régional de Garoua : Des personnels suspendus pour « manquements graves »

Manaouda Malachie, Ministre de la Santé publique Manaouda Malachie, Ministre de la Santé publique Archives google

Trois mois de suspension pour la Major de la pédiatrie de l’Hôpital Régional de Garoua et trois autres personnels soignants pour « négligence et manquement graves » à l’éthique et à la déontologie professionnelles. Ainsi en a décidé Malachie Manaouda, ministre camerounais de la Santé Publique (Minsanté) dans un communiqué de presse rendu public ce dimanche 12 mai 2019. Sanction identique pour « un personnel » en service également dans ledit hôpital pour « trafic et vente illicite de médicaments » au sein de cette structure de soins publique. Ces mesures « conservatoires » énoncées par le Minsanté font suite au décès d’une fillette de 08 mois, vendredi dernier, dans les locaux de l’Hôpital Régional de Garoua et « après une première évaluation du dossier qui a été porté à [son] attention » précise la note de Malachie Manaouda.

Le patron des hôpitaux camerounais indique par ailleurs qu’une enquête « approfondie » a été instruite pour établir les différentes responsabilités dont les conclusions permettront, le cas échéant, « d’élargir le spectre des mesures disciplinaires » prévues par la réglementation en vigueur. L'on apprend aussi qu'une Commission de Revue de Décès tant au niveau central que dans ses services déconcentrés qui sera mise sur pied dans le but d'« évaluer les dossiers médicaux des patients décédés » pour des besoins soit « d’amélioration référentiels » ou alors de « détermination des responsabilités » en cas de « négligence ou de mauvaises pratiques », prévient « l’urgentiste de la République ».

Commentaires

  • Aucun commentaire sur cet article.
Veuillez vous connecter pour proposer un commentaire
Aller en haut