Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Fraude : Luc Magloire Mbarga Atangana porte plainte contre le supermarché Fontana

Luc Magloire Mbarga Atangana, Mincommerce. Luc Magloire Mbarga Atangana, Mincommerce. Archives

Le supermarché Fontana traduit devant la justice par le ministre du Commerce Luc Magloire Mbarga Atangana. « Plainte contre la société Fontana et ses principaux dirigeants, et conte dame Tiaga Poungué Nadège, magasinière ainsi que leurs complices  pour altérité de denrées alimentaires et/ou faux en écriture de commerce », peut-on lire, en objet, sur sa lettre de dénonciation adressée, lundi 27 janvier 2019, au procureur de la République près le Tribunal de Première Instance (Tpi) d’Ekounou, à Yaoundé. En clair, le Mincommerce accuse la société Fontana de « trafiquer les dates de fabrication et de péremption » des produits commerciaux.

Au cours d’une descente sur le terrain menée, vendredi dernier, par Luc Magloire Mbarga Atangana et l'équipe de la brigade de contrôle et de répression des faudes, ces derniers ont mis la main sur d'importantes quantités de produits obsolètes, mais dont la date de préremption avait été modifiée à l’aide d’un robot spécialisé. Ces nouvelles marchandises, falsifiées, étaient dissimulées dans un garage automobile, apparent, sis au quartier Magzi-Mvan et dans un appartement situé au quartier Nkomo Maétur, à Yaoundé. Lesquels entrepôts seraient la propriété du promoteur du supermarché Fontana. Devant caméras et public, ces produits alimentaires toxiques (bonbons, biscuits, chocolats, etc.) ainsi des ingrédients servant à la fabrication de faux whisky et baileys, ont tous été  saisis, les entrepôts scellés pour besoins d’enquête.

Commentaires

  • Aucun commentaire sur cet article.
Veuillez vous connecter pour proposer un commentaire
Aller en haut