Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Coco Argenté promet de ne plus prester dans des « événements politiques »

Coco Argenté fait son mea culpa Coco Argenté fait son mea culpa Archives

Bannie des salles de spectacles en Europe et aux Etats-Unis, Coco Argenté a appris à ses dépens, que chez nous, musique et politique ne font pas toujours bon ménage. La chanteuse de bikutsi paie ainsi le prix de sa participation à un concert en honneur du président Paul Biya en septembre dernier. Désavouée par certains organisateurs de spectacles et fans de la diaspora, « la go des ways » a, comme Mani Bella avant elle, choisi de jouer la carte de réconciliation. Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux ce vendredi 09 novembre, Coco Argenté fait son mea culpa et promet de ne plus prendre part à des « événements à caractère politique ».

« J’ai pris le temps d’écouter et de comprendre. Alors je me suis mise dans la peau d’une fan qui m’écoute et me suis, j’ai compris que la colère de beaucoup de personne. (…) Dorénavant, je ne dois plus m’afficher lorsqu’il s’agit d’un problème politique. Je précise encore que je suis apolitique (…) Ma musique c’est pour tous les camerounais. La seule leçon que j’ai retenue à travers toutes ses tensions, c’est que je ne m’appartiens plus, je vous appartiens. Je m’engage solennellement à ne plus me présenter dans des événements à caractère politique », jure-t-elle.

Commentaires

  • Aucun commentaire sur cet article.
Veuillez vous connecter pour proposer un commentaire
Aller en haut