Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Cameroun: Un site de fabrication de fer datant de 3000 ans découvert à Ebolowa

Des chercheurs camerounais effectuant des fouilles préventives. Vers la découverte de nouveaux trésors? Des chercheurs camerounais effectuant des fouilles préventives. Vers la découverte de nouveaux trésors? Archives

Les recherches archéologiques en cours dans la région du Sud portent à nouveau des fruits. Moins de six mois après une première découverte par le Pr Asombang et le Dr Hassimi Sambo, d’un site « paléo métallurgique » dans la zone de construction du barrage de Memve’ele, en novembre 2017, le Dr Hassimi Sambo et son équipe de chercheurs de l’Université de Yaoundé I sont tombés sur de nouveaux trésors ancestraux. « Des chercheurs, archéologues de l’université de Yaoundé I, encadrés par le Dr Hassimi Sambo ont découvert des morceaux de morceaux de briquette, tuyère, scorie, et charbon de bois à Enongal-Bulu, dans la commune d’Ebolowa 2 », a en effet annoncé la télévision nationale Crtv.


Ces vestiges ont été présentés par les scientifiques à la presse et aux autorités publiques ce 09 avril 2018. Selon les archéologues, « il s’agirait d’un site de fabrication de fer, vieux de 3000 ans environ ». Pour le Dr Hassimi Sambo, ces fragments de tuyères et scories trouvés attestent le travail de la métallurgie du fer dans la région, à une ère ancienne. À en croire cet enseignant, « la découverte de ces objets est une preuve que les peuples ancestraux de la région du Sud maîtrisaient, eux-aussi, l'art de fusionner, de tailler, et de polir les métaux ». A terme, il sera question de reconstituer l’histoire des peuples de cette région. Pour les chercheurs, cette archéologie « préventive » ou de « sauvetage » vise à retrouver et à préserver les trésors historiques camerounais au risque de les voir endommager du fait du lancement de certains grands travaux dans cette partie du pays.

Commentaires

  • Aucun commentaire sur cet article.
Veuillez vous connecter pour proposer un commentaire
Aller en haut