Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Affaire riz Broli : Africa Food Manufacture quitte le Gicam

Célestin Tawamba, président du Gicam, interpellé. Célestin Tawamba, président du Gicam, interpellé. Archives google

Accusé, sur les réseaux sociaux, de vendre du riz en plastique, l’agro-industriel camerounais Africa Food Manufacture (Afm), distributeur de la marque de riz Broli, déplore « le silence complice » du groupe patronal Gicam, dont il est membre. « Depuis quelques mois, notre entreprise (Afm), membre du groupement est la cible de plusieurs campagnes de diffamation et de manipulation orchestrées par un acteur mauvais perdant, dont la seule stratégie se résume à l'hégémonie quasi monopolisée », écrit l’administrateur général d’AFM, Evariste Helle, dans une lettre de « résiliation d'adhésion » adressée, ce 8 janvier 2019, au président du Groupement inter-patronal, Célestin Tawamba. « Votre silence, poursuit Evariste Helle, aussi complice que coupable a fini de nous convaincre de ce [que] nos intérêts au sein de ce groupement n'étaient plus liés ».

« Fort de ce qui précède, nous retirons notre adhésion au sein de ce groupement, aussi longtemps que sa destinée sera entre de telles mains », décide l’Afm. Des récriminations qui ont conduit à la réaction du Gicam ce 09 janvier 2019, sous la plume de son Secrétaire exécutif. « Ayant noté que vous avez décidé d’ester en justice pour faire prévaloir vos droits, nous n’avons à aucun moment, perçu la nécessité et l’intérêt d’une intervention particulière du Groupement, conformément à nos missions d’organisation faîtière patronale », se défend Alain Blaise Batongué. Le Gicam  espère par ailleurs que l’agro-industriel camerounais Africa Food Manufacture (Afm) pourrait, dans les prochains jours, revenir sur cette décision de résiliation de contrat, qui selon le communiqué, relève d’un « malentendu ».  

Commentaires (1)

Veuillez vous connecter pour proposer un commentaire
Aller en haut