Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Mais qui est donc ce fameux Kemi Seba qui deteste tant le Franc CFA?

Il a le look d’un boxeur. À première vue, on pourrait penser qu’il serait plus à l’aise sur un ring que sur une tribune politique.

Kemi Seba Stellio Gilles Robert, cet activiste franco-béninois dont le nom, Capo Chichi, situe ses origines à Allada, à 80 km de Cotonou, cité historique qu’il partage avec Gahou Guénon, le grand-père d’un certain Toussaint Louverture, est une star du politiquement incorrect. Ses faits d’arme, qui vont de la contestation virulente de la France-Afrique à la supposée suprématie noire, se sont corsés avec la mise à feu dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, d’une coupure de cinq mille francs CFA.

Cet acte et les réactions qu’il a suscitées dans le monde francophone ne sont pas passés inaperçus au Bénin. Au contraire. Longtemps occupés par l’âpreté des réformes et des contestations qui jalonnent la gouvernance de Talon, les Béninois se sont sentis subitement interpellés par le comportement d’un des leurs. Pour le grand public, Kemi Seba fait partie d’une diaspora qui donne du Bénin deux visages complètement contrastés. Le pire et le meilleur.

Chez certains, notamment les jeunes, cet homme qui est proche de leurs sensibilités, est un héros. Le fait que le Sénégal ait déployé une armada policière et judiciaire contre lui atteste de la légitimité de son combat. Selon eux, il s’agit d’une exposition inespérée pour une cause longtemps négligée et qui a dès lors trouvé un relais dans la société civile. Kmal Radji, slameur connu des amateurs du genre au Bénin, a mobilisé une dizaine de jeunes, Place du Souvenir à Cotonou. Dans une démonstration qui n’est autre que la répétition du même scénario, ils ont chacun brûlé, non pas un billet de cinq mille – trop élevé pour leurs bourses –, mais une modeste coupure de mille francs.

                                                        avec Jeune Afrique

Ajouter un Commentaire

Aller en haut