Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Innovation Technologique: Dikalo, le Whatsapp des Africains sera bientôt disponible

Quand il s’agit de d’application de messagerie et d’appels, les Chinois ont leur WeChat, les Indiens ont le choix entre NimBuzz et Hike, les Coreens KakaoTalk. Et les Africains se contentent de WhatsApp, Tango toutes deux Américaines et de Viber qui est Chypriote. Mais plus pour longtemps, car Alain Ekambi après plusieurs années de travail s’apprête à mettre sur le marche la première version de Dikalo.

Dikalo est une application de messagerie qui se différencie des autres par le fait qu’on peut l’utiliser sans être obligé de donner son numéro de téléphone ou son adresse électronique comme c’est le cas avec toutes les autres.  Et son brillant inventeur, l’ingénieur en conception de logiciels Alain Ekambi a pour ambition de détrôner WhatsApp auprès des Africains.

L’application est conçue en respectant les standards universels sur le plan purement technologique, mais ses fonctionnalités à l’instar des émoticônes utilisées ont été conçues selon le paradigme culturel Africain. Aussi, un camerounais pourra par exemple envoyer un « Mouff », « C’est le lait ? », « Saute et cale en l’air », et bien d’autres expressions qui sont propres aux Camerounais.

L'application de messagerie Dikalo devrait être disponible dans quelques jours et le souhait d’Alain Ekambi est : « Que chacun de nous (Africains) s’approprie et adopte cette initiative technologique qui fera à coup sûr, la fierté de toute l’Afrique.»


Par Serge Nguélé

Commentaires  

Mary Domynyk
0 #2 Mary Domynyk 22-10-2017 21:01
Vraiment il était temps, je suis impatiente,penser aussi à un facebook Africain.Courage à vous
emmanuel essissima
0 #1 emmanuel essissima 22-10-2017 06:39
Jai hate davoir cette application..cest trop chouette..j pense qu'avec ces expressions purement africaine on se sentira mieux chez nous qu'ailleur...enfin!!!!

Ajouter un Commentaire

Aller en haut